#Synchro

Une nouvelle équipe synchro en Norvège


Image

L'équipe, qui comptait 10 patineuses à l'origine, regroupe désormais 14 athlètes. (Credits: Anita Pryme Hystad)

Le patinage synchronisé se développe en Norvège. Créée il y a quelques mois seulement, le Team Bergen Umbrellas devient ainsi la seconde équipe active du pays.

Aucune d'entre elles (pas même la coach) n'avait d'expérience en patinage synchronisé auparavant! Et pourtant, l'équipe a fait son entrée dans le monde de la synchro il y a quelques mois.

"La première fois que j'ai découvert le patinage synchronisé, c'était quand j'ai vécu et entraîné en Suède (2000-2004). Il n'y avait aucune équipe dans ma région, mais j'ai toujours aimé faire la même chose que les autres sur la glace, et c'est bien ça le patinage synchronisé!", a déclaré Beate-Helene Andersen, 35 ans habitant à Bergen en Norvège.

Patinant en simple pendant de nombreuses années et entraîneur de patinage depuis 2001 à temps partiel dans différents clubs en Suède et à Bergen, elle est désormais la coach principale du Team Bergen Umbrellas en Norvège.

ADV picture
"Notre club comptait beaucoup de patineurs qui arrêtaient la compétition en simple. Je trouvais que c'était dommage qu'ils quittent le sport et je savais combien de temps ils avaient passé dans les patinoires. Nous avons pensé que nous pouvions faire quelque chose pour eux, alors nous avons décidé de démarrer un groupe pour faire des spectacles sur la glace.

Puis, un jour, l'un des parents a demandé si nous ne pouvions pas faire la même chose que l'équipe Stavanger Pearls, en commençant une équipe synchro. Nous avons demandé aux patineurs et ils avaient envie d'essayer. Je voulais apprendre à coacher de la synchro et nous y voilà. Nous avançons étape par étape et nous aimons le processus jusqu'à présent!"

Premier concours en octobre dernier
Le week-end avant leur première compétition en mars 2020, tout a fermé en raison de la pandémie. "L'équipe était tellement prête à concourir. Nous avons été extrêmement déçus, mais bien sûr, nous comprenions la situation", a poursuivi Beate-Helene Andersen.

L'équipe a dû attendre jusqu'en août pour pouvoir à nouveau s'entraîner sur la glace. Ils ont perdu quelques patineurs mais en ont obtenu de nouveaux avant leur première compétition en octobre dernier. "Avec seulement une pratique de 45 minutes par semaine au début, l'équipe a fait une excellente première compétition. Nous avions pour objectif qu'au moins quatre des sept éléments du programme comptent. Ils ont tous été comptabilisés. Une fois la compétition terminée, l'équipe s'est également qualifiée pour les championnats nationaux", s'est réjouit la coach.

Les objectifs de l'équipe sont maintenant de présenter des éléments propres et de les améliorer par rapport à la dernière compétition.


Image
(Credits: Anita Pryme Hystad)

L'équipe Bergen Umbrellas est sur la glace depuis août. "Nous avons eu quelques semaines entre les deux lorsque la situation a empiré. En Norvège, il y a une limite d'âge. Chaque patineur de plus de 20 ans ne peut pas s'entraîner dans un groupe organisé pour le moment. Mais dans l'ensemble, nous avons eu de la chance. dirait."


Un bon développement en Norvège
Les patineurs viennent de plusieurs clubs de Bergen, une ville située sur la côte ouest de la Norvège. Pour le moment, la ville compte trois clubs Loddefjord IL, Fana Idrettslag et Bergen Kunstløp Klubb ).

L'équipe est désormais composée de 14 patineurs et de deux patineurs de plus de 20 ans qui ne sont pour l'instant pas autorisés à participer aux entraînements en raison du Covid-19. L'équipe Bergen Umbrellas concourt dans la division Mixed Age.


Image
(Credits: Anita Pryme Hystad)

"Entrer dans le monde du patinage synchronisé est un vrai défi, mais en même temps, c'est une si belle sensation quand tous les patineurs arrivent à un objectif! Ce n'est pas seulement un visage qui s'illumine mais 14 en même temps!" - a expliqué la coach.

L'équipe Bergen Umbrellas a encore beaucoup à faire avant sa prochaine compétition en mars. "Nous restons positifs et nous faisons confiance. Mais c'est vrai que tout apprendre en seulement deux séances par semaine c'est assez ambitieux."

"Le club de Stavanger a été le premier club à créer une équipe de synchro en Norvège, et maintenant ils ont aussi une nouvelle équipe plus jeune. Oslo (Oslo Idrettslag ) a aussi lancé une équipe qui concourra pour la première fois cette saison. Je crois aussi que le club Bergen Kunstløp klubb avait une équipe mais c'était il y a de nombreuses années", a ajouté Beate-Helene Andersen.

Le principal problème en Norvège est le manque de patinoires. "Nous espérons qu'il y aura plus de patinoires dans chaque région de Norvège prochainement."

La saison prochaine, l'équipe Bergen Umbrellas aura plus d'entraînements et, espérons-le, plus de séminaires pour les entraîneurs. "Nous avons hâte d'entendre les conseils d'autres équipes et lorsque les frontières seront à nouveau ouvertes, nous espérons vous rencontrer pour en apprendre davantage sur le sport."

Regardez l'incroyable vidéo des Stavanger Pearls en 2018!


Si vous 💙 Jura Synchro, soutenez-nous en laissant un pourboire 😉!

Soutenez Jura Synchro sur Tipeee