#Synchro

Cette équipe synchro a quelque chose d'unique


Image

"Cela n'est jamais facile d'être les premiers, mais c'est intéressant." (Crédits: Team Diamonds) 

Situé dans la ville de Tallinn, le Team Diamonds est la seule équipe de patinage synchronisé d'Estonie. Contrairement à son voisin finlandais, ce pays d'Europe du Nord n'a pas encore développé cette discipline du patinage et rêve de davantage de popularité.

Quand on parle de patinage synchronisé, beaucoup de gens ne savent pas encore de quoi il s'agit. "Dans notre pays, il y a certaines difficultés pour attirer les gens, car le pays est petit et malheureusement il y a aussi des préjugés envers le sport," commence Kristiina Lokai, patineuse dans l'équipe Team Diamonds.

"Pour que ce sport devienne plus populaire, il serait bon d'avoir des compétitions de patinage synchronisé en Estonie afin que les gens puissent voir de leurs propres yeux toute la beauté du patinage synchro", continue Kristiina. Pour elle, la promotion du sport dans le pays serait également un bon levier pour pouvoir développer encore davantage l'équipe.

"Le patinage synchronisé est devenu notre passion"
"Cette saison, d'autres écoles et clubs tentent également de recruter des athlètes pour créer des nouvelles équipes synchro, mais pour le moment nous sommes la seule équipe en Estonie", déclare la patineuse qui rêve de voir apparaître plus d'équipes dans le pays.

L'équipe Team Diamonds est composée de 20 patineurs. Créée lors de la saison 2016-2017, elle participe à des compétitions depuis seulement deux ans dans la catégorie Mixed Age. "Notre équipe couvre des âges très différents, de 12 à 23 ans, mais la majorité d'entre nous a entre 13 et 17 ans. Nous sommes très sympathiques et adorons le patinage synchro, c'est devenu notre passion. Nous sommes comme une grande famille!"


Image
En compétition depuis seulement deux ans, le Team Diamonds a été en mesure d'améliorer considérablement ses scores depuis ses débuts. (Crédits: Team Diamonds) 

Pour y arriver, le chemin a été long et parfois compliqué pour l'équipe.

"La première tentative de formation d'une équipe remonte à 2014. À cette période-là, on ne savait pas vraiment ce qu'était le patinage synchronisé, comment faire, quels étaient les règlements, etc. La première tentative n'a duré qu'une saison. Deux ans plus tard, certains des membres ont décidé d'essayer de relancer l'équipe et ont commencé à inviter tous ceux qui voulaient essayer ce sport. En même temps, nous avions un nouvel entraîneur qui a été avec nous durant une courte période mais qui a donné une grande impulsion", explique Kristiina.

ADV picture
Par le suite, le développement de l'équipe n'a également pas été de tout repos. "Nos entraîneurs changent chaque saison, et il n'y a actuellement aucun coach de patinage synchronisé en Estonie pour le moment, il est donc difficile d'attirer de nouvelles personnes dans l'équipe. Cependant, nous ne faisons pas que de nous entraîner, mais essayons aussi de promouvoir cette discipline de patinage" , poursuit Kristiina, membre du Team Diamonds, un nom donné un peu au hasard lors de la création de l'équipe.

"Cela n'est jamais facile d'être les premiers, mais c'est intéressant. Nous espérons que notre expérience, notre aspiration et notre passion donneront une impulsion au développement du patinage synchronisé en Estonie."


Image
Leur devise: "Les difficultés ne font que nous rendre plus forts." (Crédits: Team Diamonds) 

Beau potentiel de développement
Le Team Diamonds s'entraîne à l'école de patinage artistique de Tallinn qui regroupe différents clubs. Le club s'appelle "Elegance" et est la plus grande école de patinage artistique d'Estonie, ce qui donne à cette jeune équipe un grand potentiel de développement.

"La période la plus difficile pour nous a été lorsque la pandémie ne faisait que commencer, que toutes les patinoires étaient fermées et que même les entraînements en plein air étaient interdits. Rien n'était autorisé. En un sens, nous avions des vacances forcées et pendant un certain temps nous avons fait une pause en attendant l'ouverture des patinoires", explique l'équipe.

Mais les athlètes n'ont pas pu se reposer longtemps. Le Team Diamonds a aussitôt développé un plan d'entraînement individuel, et tout le monde à la maison a continué à s'entraîner avec des étirements, aux exercices cardio et des poids pour améliorer la force.


"Dès la mi-mai, l'entraînement en équipe était à nouveau autorisé dans la rue, et c'était déjà une très bonne nouvelle que nous puissions déjà commencer à nous entraîner ensemble. Au milieu de l'été, nous sommes retournés sur la glace avec de nouvelles compétences et nous avons dès lors travaillé sur les qualités de patinage."

Pour le moment en Estonie, seuls les athlètes inscrits sur les listes de la fédération nationale peuvent s'entraîner sur la glace. Par chance, comme le Team Diamonds est la seule équipe synchro en Estonie, ils sont autorisés à s'entraîner sans restrictions. "L'entrée pour le public est interdite, le port de masques est obligatoire et chaque athlète doit s'inscrire en arrivant. Sur la glace, nous avons le droit de nous entraîner sans masques et sans observer la distance. Mais c'est juste parce que nous sommes une équipe, car nous sommes en contact assez étroit. "


Image
L'équipe existe depuis environ 5 ans et est la seule équipe de patinage synchronisé en Estonie. (Crédits: Team Diamonds)

Comme beaucoup d'équipes synchro, les patineurs de Team Diamonds pensent que la pandémie les a rassemblés, leur a appris la patience, à faire face à toutes les situations avec compréhension et à ne pas perdre la foi. "Et cela m'a aussi appris à m'entraîner dans toutes les conditions", sourit Kristiina.

Surtout, et malgré toutes les difficultés rencontrées (trouver un coach, manque de popularité, préjugés etc.), le Team Diamonds a créé une équipe qui se développe chaque saison et regarde vers l'avenir. "Nous changeons peu à peu l'opinion dans notre pays. Après tout, en nous regardant, les gens comprennent à quel point c'est formidable de patiner en faisant partie d'une équipe, d'avoir une famille, un soutien et à quel point ce sport est fascinant par sa beauté et sa complexité."

Cette saison, l'équipe estonienne a élaboré un nouveau programme et de nouveaux athlètes sont arrivés dans l'équipe.

"Nos objectifs pour les mois à venir sont d'améliorer nos habiletés de patinage et d'amener tout le monde à un niveau supérieur. Nous voulons également devenir plus forts, compliquer le programme et explorer de nouveaux éléments à l'avenir.

L'équipe participera bientôt à l'événement virtuel "Together Once". Ce rendez-vous numérique organisé par la Cup of Dresden reliera toutes les équipes en ces temps difficiles. "Nous préparons actuellement une présentation vidéo de notre équipe", conclut Kristiina. L'événement aura lieu le 21 mars.