Mirjami Penttinen: «C’est lorsque chacun peut être lui-même qu’on atteint les meilleurs résultats»

Team Unique, 2016-17 /Credits : Janne Koistinen

Coach principale du Team Unique, l’une des meilleures équipes seniors du monde… En ce début de saison, Mirjami Penttinen nous parle de son travail avec ses équipes finlandaises.

Comment êtes-vous devenu entraîneur?
Mirjami Penttinen: Je patinais dans les Rockettes en Finlande lorsque notre entraîneur est parti en France et notre club était à la recherche de nouvelles recrues pour compléter l'équipe de coaching. À vrai dire, je ne me rappelle plus exactement comment j’ai terminé par être coach. C’est vrai que j’avais envie d’enseigner et comme il y avait une pénurie d'entraîneurs dans le club, cela s’est fait comme cela. Pour vous dire la vérité, je pensais initialement que coacher n’était pas un «bon travail», qu’il n’y avait pas assez de challenge. En fait, c’est tout le contraire. C'est le job de mes rêves et j'ai eu la chance de le faire depuis 21 ans maintenant.

Avez-vous poursuivi des études?
Oui, j’ai étudié à Helsinki School of Economics et, à côté, j’ai obtenu une qualification de coach professionnel à Vierumäki.

Votre expérience de patineuse synchro vous aide en tant qu'entraîneur?
Je dirais que c’est peut-être plus facile de comprendre les éléments, comment les sentir qu’un entraîneur qui n'a jamais fait de synchro. Toutefois, je dois admettre que le sport évolue très rapidement et plus ça avance, plus je me demande si mon expérience en synchro est de toute utilité.

img
Le Team Unique avait été sacré champion du monde en 2013 à Boston. /Credits : Mirjami Penttinen

Quels sont vos principes de base en matière de coaching?
Je pense que les patineurs doivent premièrement à être responsable d’eux-même déjà, et de leur équipe. Je crois en l’ouverture. Pour moi, c’est lorsque chacun a trouvé sa place et peut être lui-même qu’on atteint les meilleurs résultats. Physiquement, nous travaillons dur pour que les patineurs atteignent physiologiquement une position correcte sur la glace. Grâce à cela, nous avons pu éliminer plusieurs blessures qui provenaient des fondamentaux. Je crois aussi que si vous voulez être respecté en tant qu'athlète, il faut vivre comme un athlète. Le corps, les compétences de patinage et l'esprit doivent tous former un équilibre.

Comment repérez-vous les patineurs à prendre dans une équipe?
Le plus grand avantage est d'avoir un grand club. Cela signifie que je peux surtout choisir les nouveaux patineurs dans notre équipe junior. Généralement, il s’agit de patineurs que j'ai entraînés depuis qu'ils étaient des enfants, alors je connais leurs forces et leur meilleure façon de les entraîner. Lorsque les patineurs arrivent de l'extérieur de notre club, j'aime habituellement discuter avec leur ancien entraîneur afin de prendre la bonne décision.

Ne manquez pas la suite de cette interview de Mirjami Penttinen!

Traduction: Anna Ylöstalo