"Je veux aider les équipes ambitieuses à atteindre leurs objectifs"

En tant que patineuse synchro de haut niveau, Elvira étudie également à l'Université du Sport, et suit une formation de logistique à l'Université Technologique. / Crédits: Navaz Sumar

Capitaine de l'équipe la saison dernière, Elvira Matveeva a patiné avec le Team Paradise pendant six ans. Après les championnats du monde ce printemps, elle a décidé de stopper sa carrière pour se consacrer à d'autres activités en lien avec la synchro. 

Comment avez-vous commencé le patinage synchronisé?

C'est arrivé de façon très inattendue. Quand j'avais 13 ans, j'ai décidé de ne plus patiner parce que je n'avais pas de résultats en patinage individuel. Et je n'aimais pas les sauts. Mais j'aimais le patinage en général. Une équipe de patinage synchronisé junior venait d'être recréée dans notre école de patinage. J'ai essayé de patiner avec l'équipe junior, et c'est devenu la plus grande partie de ma vie. Je me souviens de ma première French Cup en tant que juniors en 2012. C'est là que j'ai vu les meilleures équipes seniors comme le Team Unique, Marigold IceUnity et bien d'autres. Après cela, je suis tombé vraiment amoureuse de la synchro.

Vous souvenez-vous de vos premiers entraînements avec le Team Paradise?

Oui bien sûr. La première fois, c'était les essais. J'étais très nerveuse parce que je ne savais pas si je pourrais essayer cette année. Ma jeune entraîneure et notre chorégraphe (Tatiana Shikirun et Sergey Shtykov) m'ont dit que je devrais essayer, et je les ai cru.

img
Elvira en 2017 lors des championnats du monde à Colorado Springs. 

Et puis, vous êtes devenue la capitaine de l'équipe Team Paradise?

Oui, juste un an. Bien que ma première interview en tant que capitaine adjointe était au Colorado (USA). C'était la décision des entraîneurs. J'ai grandi avec le Team Paradise. Au fil des ans, mes coéquipières et moi-même avons réussi à nous classer dans le top 6 pour remporter régulièrement des titres année après année. Je suis une personne confiante, calme et ambitieuse.

Quelle a été votre expérience en tant que capitaine d'équipe?

C'était une bonne expérience. J'ai appris à être plus empathique et plus responsable. J'ai senti que mes coéquipières me faisaient confiance. Je pense que ce sont les choses principales.

img
Team Paradise, championnats du monde 2018 à Stockholm. /Credits : Navaz Sumar

Quel a été le meilleur moment pour vous avec Team Paradise?

Le meilleur moment fut la médaille de bronze que nous avons gagnée au Canada (championnats du monde 2015). Tous nos parents, nos amis et nos proches pleuraient de bonheur et nous, bien sûr aussi. Je veux dire un grand merci aux filles qui ont patiné dans l'équipe pendant ces années. Une autre très bonne chose est arrivée cette année. Le magazine Synchrophoto a mis une photo de moi sur la couverture de leur magazine. J'ai été ravie! Merci!

Et ... les pires moments?

Tous les pires moments sont liés aux blessures de mes coéquipières et de mes propres blessures.

Pourquoi avez-vous choisi de quitter l'équipe ce printemps?

Je patine au plus haut niveau depuis longtemps maintenant. J'ai donc décidé de passer au prochain défi. J'adore le patinage synchronisé et je veux que cela devienne ma carrière à long terme.

Quels sont donc maintenant vos objectifs?

Je veux aider des équipes ambitieuses à atteindre leurs objectifs et acquérir une expérience de coaching dans le futur.

img

Que pensez-vous du développement de la synchro en Russie?

Malheureusement, les gens ne connaissent pas beaucoup le patinage synchronisé dans notre pays. J'ai une histoire drôle à raconter à ce sujet. Une fois, nous marchions avec certaines de mes coéquipières après l'entraînement (c'était un camp d'entraînement), et une femme nous a demandé quel genre de sport nous faisions. Nous lui avons dit que nous étions des patineuses artistiques synchronisés, et elle a demandé comment nous pouvions entendre de la musique sous l'eau (elle pensait à la nage synchronisée). En Russie, nous avons des équipes juniors très fortes qui peuvent devenir de solides équipes seniors à l'avenir. J'espère qu'avec le temps plus de gens connaîtront le monde de la synchro sur la glace!

Quelle est votre opinion sur le développement de la synchro?

Je sais que beaucoup de gens aimeraient voir des sauts dans les programmes synchros parce que c'est excitant pour eux. Mais d'autres veulent voir plus de mouvements synchronisés. Personnellement, j'aime voir des mouvements synchronisés et des transitions intéressantes parce que les autres disciplines de patinage ne peuvent pas présenter de telles choses.

Merci aux personnes qui développent notre sport, en particulier celles et ceux qui sont impliqués dans la promotion du sport! Un grand merci pour vos nouvelles, informations, et des photos incroyables!





Jura Synchro veut rester un média gratuit et de qualité pour les fans de patinage synchronisé dans le monde.

Vous avez désormais la possibilité de soutenir les personnes qui s’engagent pour ce sport, donnent de leur temps, analysent et écrivent bénévolement des articles au travers de Jura Synchro. Vous avez aimé l’article ci-dessus? Soutenez maintenant l'équipe de Jura Synchro qui a créé cet article en lui versant un pourboire au travers de la plateforme sécurisée PayPal. C’est très simple et, selon votre pays et depuis un ordinateur, vous n’avez même pas besoin de compte pour récompenser votre correspondant, uniquement d’une carte de crédit.
Quelque soit le montant, 2$, 5€, 9£ ou plus... l’intégralité des bénéfices sera redistribuée à l'équipe de Jura Synchro. N’hésitez plus et faites un geste maintenant!