#Synchro

Pour certaines équipes, cette saison "sera la course"


Image

Retour à la normale pour les entraînements en Nouvelle-Zélande. (Credits: Ville Vairinen Photography - 2019)

En Nouvelle-Zélande, toutes les restrictions gouvernementales ont été levées, ce qui permet aux équipes de patinage synchronisé de reprendre l'entraînement et il ne reste que trois mois avant les championnats nationaux...

ADV picture
À minuit, le lundi 8 juin, la Nouvelle-Zélande supprimait toutes les restrictions de la Covid-19 qui étaient en place depuis 11 semaines. Le pays ne compte plus de contaminations sur son sol, il ne reste que les cas des personnes qui arrivent depuis l'étranger et qui doivent s'isoler.

Les quelques équipes synchro que compte la Nouvelle-Zélande ont toutes participé aux entraînements via Zoom. Comme les restrictions se sont assouplies dès le «niveau 2», les équipes ont ensuite été autorisées à retourner à la patinoire pour s'entraîner, en maintenant la distanciation sociale. Comme nous le savons tous, il était impossible de se tenir durant un moment, ce qui représente pourtant le coeur de notre sport. Toutefois, après 11 semaines, les équipes néo-zélandaises sont désormais en mesure de reprendre l'entraînement sur glace de manière normale et de débuter cette saison 2020.

Il faudra d'ailleurs faire vite. Les championnats nationaux se tiendront à Dunedin fin septembre, ce qui donne aux équipes un peu plus de trois mois pour s'y préparer. La participation aux championnats pourrait d'ailleurs être remise en question pour certains, pour des raisons financières et puis, 12 semaines cela ne semble pas très long pour se préparer.


"Nous nous réjouissons de la saison"
Cutting Edge, une équipe Mixed Age de Dunedin se dit prête à affronter la pression de ces prochaines semaines. L'équipe se sent plus forte que jamais et en excellente posture pour la saison à venir.

«Nos objectifs pour la saison n'ont pas vraiment changé pour nous. Nous espérons faire les nationaux et avons encore de grands espoirs pour notre saison, nous sommes juste conscients que nous devrons être plus rapides que jamais pour voir nos objectifs devenir une réalité. Le retour sur la glace a été très excitant et nous avions hâte de revenir. Nous avons travaillé dur durant le confinement avec des entraînements hors glace très efficaces, nous plaçant ainsi dans une bonne position pour reprendre sur glace. Nous nous réjouissons beaucoup de la saison à venir."


Image
Team Cutting Edge (Credits: Megan Kliegl)

Du côté d'Auckland, la saison à venir promet toutefois quelques changements. Les champions Mixed Age de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie, l'équipe Black Ice a dû réévaluer ses objectifs à long terme.

Son voyage prévu en Europe en janvier 2021 pour participer à des compétitions européennes a été annulé en raison de prévisions de voyage incertaines et des conséquences financières liées à la Covid.

Les sept équipes du club continuent de travailler fort sur les programmes de la saison. Pour sa cinquantaine de patineurs, l'objectif est désormais fixé sur le développement de nouvelles compétences.


Image
AIFSC Synchro. (Credits: TJG Sports Photography - 2020)

Dans un autre club d'Auckland, où l'équipe Titanium, championne nationale chez les Advanced Novices s'entraine, les objectifs sont d'atteindre de nouveaux records personnels et d'améliorer la difficulté dans leurs éléments, ceci malgré une saison plus courte.

L'équipe a précisé qu'elle avait "vraiment apprécié être de retour sur la glace après de si longues semaines". Pour le club, Zoom a été un excellent moyen de maintenir l'esprit d'équipe en restant en contact et a permis d'améliorer leur force physique, leur souplesse et leur connaissance des programmes.


Image
Allegro Synchro Squad. (Credits: Tracy Hipkiss - 2020)

Tout comme le reste du monde, les kiwis (soit les Néo-Zélandais) étaient impatients de retrouver les sensations de la glace et se considèrent chanceux d'avoir pu reprendre les entraînements.

Avec un hiver qui bat son plein, et des pratiques revenues habituelles, seul le temps nous dira quelles seront véritablement les conséquences du confinement sur les équipes et la saison.