#Synchro

La reprise du patinage au Canada


Image

Credits: Nova Sénior - 2020

Le 13 mars 2020, les patinoires fermaient en raison du Covid-19 au Canada, afin de limiter la propagation du virus et ainsi préserver la santé de ses habitants. Qu'en est-il de la situation cinq mois après?


Après de longs mois d'incertitude, le retour sur la glace s'est fait attendre et beaucoup de projets ont dû être mis en suspens, voire être annulés. Les entraîneurs ont dû être créatifs et ingénieux pour compléter leurs effectifs, ainsi que pour garder leurs athlètes en forme et motivés. Une situation difficile quand on n'a aucune date précise et que l'on doit vivre au jour le jour.

ADV picture
Pour les patineurs canadiens, la première lueur d'espoir est apparue le 11 mai 2020. Après deux mois sans patiner, Patinage Canada levait sa suspension liée aux pratiques de notre sport tout en assurant que des mesures seraient prises pour limiter la propagation du virus. Cependant, le plan et la date de réouverture ont varié selon les provinces et l'impact du COVID-19.

La Colombie-Britannique, première à s'entraîner avec des équipes complètes
Les plus chanceuses furent les patineuses de l'équipe Junior de Lower Mainland Synchronized Skating Club, en Colombie-Britannique. En effet, elles furent les premières à retourner sur la glace début juin.

Actuellement, elles sont les seules sur le territoire canadien qui sont en mesure de s'entrainer avec leur équipe complète, tout en devant maintenir une distanciation sociale. Pour leur deuxième saison, elles espéraient pouvoir participer à leur première compétition ISU. Un projet potentiellement mit sur pause.


Image
Credits: Lmssc Junior - 2020

Le "berceau du Covid-19"
De l'autre côté du pays, Patinage Québec a travaillé fort durant cette période exceptionnelle pour s'assurer un retour sur la glace dans les conditions les plus sécuritaires.

Ainsi, le patinage fût le premier sport intérieur de la province à être autorisé. Une belle victoire pour la fédération lorsque l'on sait que le Québec a été la province la plus touchée par le coronavirus (recensant la moitié des cas du Canada), alors qu'aucune patinoire ne devait rouvrir avant septembre, tout du moins sur l'île de Montréal, renommé "berceau du Covid-19."

Malgré tout, le 15 juin 2020 annonçait le retour sur glace des équipes séniorx du Québec. Nova Sénior et Les Suprêmes Sénior ont servi d'ambassadrices pour notre sport.

Grâce à leur respect des règles établies par Patinage Québec et à l'assouplissement du gouvernement, toutes les équipes du Québec peuvent maintenant patiner.



En Ontario, grâce à une patineuse de Nexxice Senior, le retour sur glace dans leur province s'est aussi effectué à la mi-juin pour les plus chanceux. Leurs règles, pour la sécurité des patineurs, sont similaires à celles établies au Québec: 
- Les patineurs ne peuvent pas être plus de 10 sur la glace,
- Une distanciation sociale doit être maintenue, donc le contact physique est encore interdit,
- Le port des gants est obligatoire ainsi que le port du masque dans l'enceinte de la patinoire (le masque est retiré par le patineur une fois sur la glace, et doit être remis avant de sortir de la glace)

La sécurité reste la priorité, mais le bon respect des règles laisse présager une bonne évolution de la situation pour les équipes.

Vidéo montrant les mesures prises par Patinage Québec et transmise à tous les clubs pour s'assurer de la reprise en toute sécurité du patinage au sein de la Province:


Comment les équipes ont-elles géré la période de confinement?
Pour beaucoup, la période d'isolement a commencé avec une pause. Certes, comme des vacances forcées, mais bien méritées après cette saison. Malgré tout, les athlètes ont rapidement ressenti le besoin de retrouver une routine d'entrainement.

Pendant deux mois, les entraîneurs ont donc utilisé l'application "Zoom", qui permet d'organiser des vidéoconférences. Ainsi, les patineurs ont pu commencer à s'entrainer ensemble de façon virtuelle, en suivant des cours de danse, de préparation physique mais aussi mental.

Pour certaines équipes, ce système leur permet aussi de rester connectées avec leurs patineurs étrangers qui ne peuvent pas rentrer sur le territoire canadien pour le moment.



Les priorités de Patinage Canada et de ses fédérations sont de garder les patinoires ouvertes tout en faisant leurs possibles pour permettre aux athlètes de patiner en sécurité et ainsi éviter la propagation du Covid-19.

Si la situation continue de s'améliorer, il se peut qu'un assouplissement des règles soit envisagé au mieux dans les prochains jours, sinon dans les prochaines semaines. Ainsi, la saison 2020-2021 pourra commencer de façon plus officielle au Canada.