Interview

Compétition du Dr Richard Porter: "Concourir sur la glace cette année sera très différent"


Image

Fond du Lac Blades Junior (Credits: Ice Galaxy - 2020)

Les États-Unis sont l'un des pays les plus durement touchés par la Covid-19. Après des mois d'absence, les équipes commencent tout juste à revenir sur la glace. Alors que les patineurs préparent leurs nouveaux programmes, tout le monde se demande: à quoi ressemblera la saison de compétition? Nous avons interrogé les co-présidents de l'événement Dr Richard Porter (prévu du 4-6 décembre 2020), Lawrence Ward et Mary Reilly. Elles nous expliquent quels pourraient être les changements cette saison.


Envisagez-vous de retarder la compétition du Porter Classic jusqu'à ce que la situation sanitaire soit plus sûre?

Lawrence Ward et Mary Reilly: Nous voulons tout d'abord que tout le monde sache que la sécurité est notre principal critère. Non, nous ne prévoyons pas de retarder l'événement car le reporter plus tard en décembre ne changera rien en matière de sécurité et nous emmènera trop près des fêtes de fin d'année. Bien sûr, organiser la compétition en janvier pourrait nous aider, mais il n'y a que 3 week-ends avant que U.S. Figure Skating organise ses championnats de section et il y a déjà des événements prévus ces week-ends. U.S. Figure Skating a déclaré qu'il soutiendrait les événements qui se verraient retardés, mais à moins qu'ils ne retardent les sections (ce qui, selon eux, est très improbable), il n'y aura pas de possibilité de reporter l'événement.

Notre souhait est de garder la date et d'organiser une compétition aussi sûre que nous le pouvons. Nous pourrions également organiser un événement virtuel, et si cela ne peut pas se faire non plus, alors nous annulerons. Nous aimons bien l'idée de faire une compétition virtuelle, surtout quand on voit le succès du Trophée Peggy Fleming [une compétition de patinage artistique organisée de manière virtuelle mi-juillet aux Etats-Unis], mais U.S. Figure Skating s'y oppose actuellement. Néanmoins, nous ne mettons pas cette idée de côté, car ce serait l'option la moins restrictive pour les équipes. Si on ne peut plus se rendre à des événements (ou s'ils deviennent trop contraignants pour les équipes), alors participer à une compétition virtuelle pourrait ramener un peu de plaisir. Cela pourrait être amusant.

ADV picture
Dr. Porter est l'une des plus grandes compétitions aux États-Unis. De nombreux organisateurs se tourneront vers vous pour obtenir des conseils sur la façon de travailler avec la Covid-19. À quel genre de défis vous attendez-vous?

Nous avons discuté avec la direction du Ann Arbor IceCube, l'arbitre en chef Karen Wolanchuk, la présidente des compétitions synchro de patinage artistique aux États-Unis, le personnel de gestion des événements de l'USFS, le président du comité américain des sciences et de la médecine du patinage artistique et le département de la santé du comté de Washtenaw.

À la suite de ces nombreuses réunions, nous avons élaboré un plan pour aller de l'avant. Notre plus grande préoccupation est l'inconnu. On s'attend à ce que l'automne entraîne une augmentation des cas qui, aggravés par l'arrivée de la grippe saisonnière  pourraient présenter de gros problèmes pour le pays. Nous nous sommes rendus compte que notre date limite d'inscription était peut-être trop tôt pour les équipes car on ne sait pas à quoi ressemblera le pays en décembre. Nous aurons besoin de la patinoire et des hôtels pour être flexibles au cas où nous aurions besoin d'annuler l'événement au dernier moment. Nous avons fixé des critères pour pouvoir organiser l'événement, et c'est important. En effet, nous ne pouvons pas aller à l'aveugle ou espérer que tout ira bien. Nous avons besoin de données fiables et de critères fixes pour prendre ces décisions, en collaboration avec toutes les personnes susmentionnées qui organisent l'événement.

Nous prévoyons que les équipes voudront davantage de temps pour décider si elles s'inscrivent ou non, si elles pourront se déplacer ou non, donc nous allons retarder le délai d'inscription. Nous prévoyons aussi moins d'équipes cette année qui concourront sur 2 jours en utilisant une seule patinoire de compétition (au lieu du format habituel: 3 jours et 2 patinoires).


Image
The Senior team Crystallettes. (Credits: Ice Galaxy - 2020)

Sur le plan juridique, quelles restrictions étatiques et fédérales devez-vous appliquer lorsqu'il s'agit de grands événements sportifs et de «rassemblements»? Comment comptez-vous vous accommoder?

Comme vous le savez, il y a peu ou pas de restrictions fédérales. C'est notre plus grande préoccupation. Chaque État américain gère la pandémie différemment. Le Michigan se porte mieux que de nombreux autres États, mais a encore vu son nombre de cas augmenter depuis le Memorial Day (25 mai 2020). L'État a des critères très spécifiques qui déterminent dans quelle phase il se trouve et quelles activités sont autorisées dans chaque phase. Nous suivons ces critères de près. Le critère le plus important pour nous est le passage à la phase à faible risque, ce qui permettrait aux patinoires d'ouvrir. Nous n'en sommes pas encore là.

Les limites fixées pour la taille des groupes déterminent le nombre de personnes que nous pourrions accueillir dans la patinoire. Ne sachant pas exactement où sera notre État au début du mois de décembre, nous avons convenu d'un plan qui permettra de réduire au maximum le nombre de personnes. Les seules personnes qui seront dans la patinoire doivent être le personnel, les bénévoles, les officiels, les athlètes inscrits, les entraîneurs et les accompagnateurs. Personne d'autre ne sera autorisé dans l'arena.

Quel genre de plans avez-vous prévu pour assurer la sécurité et la santé des patineurs, entraîneurs, etc.?

- L'Ann Arbor IceCube a pour politique que toute personne entrant dans le bâtiment doit subir un contrôle de température et signer une décharge. Le contrôle de la température sera effectué à chaque fois qu'une personne entrera dans le bâtiment. Si la température est trop élevée, la personne ne sera pas autorisée à entrer.

- L'Ann Arbor IceCube suit les directives émises conjointement par USA Hockey, U.S. Figure Skating et US Ice Rink Association. Ils nettoieront et désinfecteront régulièrement la patinoire et les vestiaires. Les vestiaires seront nettoyés et désinfectés après chaque utilisation et la capacité des vestiaires sera réduite à 10 personnes.

- Les équipes seront autorisées à entrer sur la patinoire à des heures spécifiques selon le calendrier des entraînements et des compétitions. Cela évitera les files d'attente pour entrer dans le bâtiment.

- Les équipes entreront sur la patinoire déjà habillées pour patiner. Les vestiaires ne seront utilisés que pour mettre et enlever les patins. Cela réduira le temps passé dans les vestiaires afin d'assurer un nettoyage optimal.

- Le flux des équipes dans le bâtiment sera contrôlé pour assurer la distanciation sociale.


Image
Miami University Senior (Credits: Ice Galaxy - 2020)

- Des masques seront exigés dans le bâtiment tout le temps, aucune exception (et aucun nez exposé) ne pourra être faite. Cela comprend aussi lorsque les patineurs sont sur la glace.

- Les équipes devront utiliser un désinfectant pour les mains lors de l'entrée et de la sortie de la glace.

- Il n'y aura probablement pas d'échauffement autorisé sur la patinoire. Il existe un problème potentiel d'aérosol qui, selon notre département régional de la santé, n'est pas encore confirmé, mais enlever l'échauffement permet d'éviter ce problème.

- Un désinfectant pour les mains sera disponible autour de la patinoire et là où les équipes entrent et sortent de la glace.

- La salle où se trouveront les officiels sera plus grande pour permettre de garder les distances.

- Moins de juges seront employés sur les épreuves et l'espacement entre les officiels sera élargi pour permettre une distanciation sociale adéquate.

- Il n'y aura ni spectateurs, ni vendeurs.

OU alors... nous ferons une compétition virtuelle!


Les voyages, l'hébergement à l'hôtel, les vestiaires, les cérémonies des médailles, etc. Tout cela sera bien différent avec la Covid! 

Les déplacements des équipes cette année seront différents. Le maintien de la distanciation sociale, le port de masques et une bonne hygiène devront être suivis de près pour s'assurer que les voyages soient aussi sûrs que possible. Les déplacements et l'hébergement à l'hôtel exigeront de la vigilance de la part de tous pour s'assurer que les équipes restent en sécurité. Les vestiaires de la patinoire Ann Arbor IceCube verront leur capacité réduite de moitié à 10 personnes, chaque équipe aura donc besoin de 2 vestiaires. Ils seront nettoyés après chaque utilisation et le temps passé dans chaque vestiaire sera réduit pour permettre leur nettoyage. Nous n'aurons aucune cérémonie de remise de prix et il n'y aura pas de zone Kiss and Cry. Concourir sur la glace cette année sera très différent, puisque chaque équipe passera très peu de temps dans la patinoire.

Enfin, comment imaginez-vous l'organisation de compétitions de patinage artistique à l'avenir?

Pour être honnête, nous n'avons pas encore vraiment réfléchi plus loin que cette année. Comme tous les grands événements mondiaux, la vie, y compris le patinage, le monde changera à certains égards. Nous devrons juste voir comment tout cela évolue.

Merci beaucoup Lawrence et Mary de nous avoir donné un aperçu du déroulement du Dr. Porter Classic!

Bonne chance à vous et au reste des compétitions aux États-Unis. Comme toujours, restez en sécurité et en bonne santé!