#Synchro

Une chorégraphie de programme libre à 5953 km de distance


Image

Le Team United Angels en plein apprentissage du nouveau programme avec Marilyn Langlois.

Pour leur nouveau programme gratuit, les patineurs allemands du Team United Angels ont expérimenté une méthode de travail particulière. Marilyn Langlois, la célèbre entraîneure canadienne de Montréal, aurait dû rejoindre l'équipe lors de leur camp à Oberstdorf, mais en raison du COVID-19 et des restrictions de voyage, l'entraîneur de la synchro n'a pas pu venir en Allemagne. Par conséquent, l'entraîneur de l'équipe Chrisi et Marilyn Langlois ont décidé de maintenir le camp ... via appel vidéo.


"Nous sommes certainement la première équipe à avoir fait ça", commence le Team United Angels.

Cette équipe senior de Stuttgart, en Allemagne, a en effet vécu une expérience assez originale. "Après la fin abrupte de la saison 2019/2020, qui s'est terminée pour nous juste après notre retour de Sheffield avec le Steel City Trophy, nous avons continué à nous entraîner en faisant des entraînements à domicile et en organisant des séances d'équipe en ligne pendant la période de confinement. Cependant, après quelques semaines, les restrictions dues à la pandémie COVID-19 ont été assouplies, et nous avons pu revenir étape  par étape à des entraînements réguliers", poursuit l'équipe.

"Pour le coup d'envoi de la nouvelle saison, nous avions prévu quelque chose de spécial, un moment fort que nous attendions vraiment avec impatience. Marilyn Langlois, l'entraîneure principale de l'équipe que nous admirons (Les Suprêmes Senior du Canada) avait accepté, en mars déjà, de venir en Allemagne pour chorégraphier notre nouveau programme libre."

ADV picture
"Nous étions prêts à relever ce défi"
Cependant, la pandémie a bouleverser les plans du Team United Angels.

"Jour après jour, nous espérions voir changer les restrictions de voyage pour les vols internationaux. Cependant, deux jours avant notre camp d'entraînement, il était certain que Marilyn ne pourrait finalement pas se rendre en Allemagne. Notre coach Christina Calmbacher et Marilyn, avec qui, bien sûr, nous voulions toujours travailler, avait déjà élaboré un plan B: Marilyn Langlois chorégraphierait tout de même notre programme, mais via Zoom, soit à 5,953 km de distance!" dit l'équipe.


Image
(Credits: Team United Angels - 2020)

Mais c'était sans compter de nombreux nouveaux défis qui arrivaient pour l'équipe.

Tout d'abord, les patineuses ne connaissaient pas Marilyn Langlois et son style d'entraînement, et inversement. C'était la première fois que la coach québécoise travaillait avec les athlètes allemands. Deuxièmement, l'équipe n'avait jamais travaillé avec Zoom sur la glace. "Nous étions prêts à relever ce défi", explique l'équipe.

Le premier entraînement sur Zoom, prévu en off-ice avant la première séance d'entraînement sur la glace, ne s'est pas déroulée comme l'espérait l'équipe. "Tout d'abord la connexion Internet ne fonctionnait pas, puis le son sortant de la tablette n'était pas assez fort, donc toute l'équipe n'arrivait pas à comprendre Marilyn, et à la fin, le temps a manqué pour que Marilyn puisse expliquer ses premières idées et donner les positions", se souvient l'équipe senior.

Une fois sur la glace, les patineurs et les entraîneurs se sont adaptés rapidement à ces nouvelles circonstances d'entraînement et ont pu progressé rapidement. "Marilyn nous a expliqué calmement et patiemment ses idées qu'elle avait préparées sur des feuilles en papier", ajoutent les patineurs.

"L'entraînement se déroulait parfois au milieu de la nuit pour elle au Canada"
"Pas à pas, les différentes lignes ont commencé à former une chorégraphie globale, et lors de la première session sur glace de deux heures, nous étions impressionnés de ce que nous avions déjà réussi à accomplir. Le scepticisme que nous avions à l'égard de ce type d'approche avait complètement disparu et nous avons vraiment le sentiment que nous pourrions y arriver!"

Au cours des deux jours suivants, le Team United Angels a encore optimisé sa méthode de formation. "Nos entraîneurs savaient exactement ce que Marilyn envisageait, et ils pouvaient donc nous donner des instructions précises sur la glace", explique l'équipe.


Image
(Credits: Team United Angels - 2020)

Depuis sa tablette, Marilyn était toujours connectée avec l'Allemagne. "Depuis son bureau, elle nous a montré les étapes et les éléments qu'elle voulait que nous réalisions sur la glace à Oberstdorf. Parfois, en raison du décalage horaire, l'entraînement se déroulait au milieu de la nuit pour elle au Canada. Grâce au live streaming, Marilyn a pu tout suivre et a pu apporter des corrections et faire des ajustements simultanément en temps réel", s'enthousiasme l'équipe.

Élément après élément, le programme a été élaboré. "Toutes les étapes, itinéraires et positions ont été clarifiés dans les moindres détails et ont pu être facilement transférés depuis le Québec jusque sur la glace à Oberstdorf. En raison du caractère amical et plein d'humour de Marilyn, nous avons souvent oublié la distance physique qui nous séparait!", a avoué l'équipe enchantée par cette expérience.


Si vous 💙 Jura Synchro, soutenez-nous en laissant un pourboire 😉!

Soutenez Jura Synchro sur Tipeee