#Synchro

Elles viennent de remporter leur première médaille d'or de la saison


Image

L'équipe adulte JääLeidit a été fondée il y a 17 ans à Helsinki. (Crédits: S.J. Photos - 2020)

"Le patinage synchronisé, c'est juste la plus belle chose que tu puisses faire!" Anna Vidal, la capitaine de l'équipe adulte JääLeidit en Finlande, a le sourire. Avec ses coéquipières, elles ont remporté la première compétition de la saison ce week-end. Rencontre avec cette équipe aux liens très forts et qui voue une passion énorme à notre sport.

ADV picture
Les équipes adultes sont extraordinaires, et c'est sans aucun doute la raison pour laquelle elles passionnent autant de personnes. Elles sont souvent composées d'anciens patineurs de haut niveau ou simplement de personnes passionnées par le patinage synchronisé.

L'équipe JääLeidit ("IceLadies" en anglais) est de ce genre. Composée de 24 patineurs âgés entre 24 et 60 ans, l'équipe est entraînée par l'ancienne patineuse des Helsinki Rockettes Satu Nylund. JääLeidit s'entraîne deux fois par semaine sur la glace et une fois par semaine hors glace. Dans l'équipe, il y a des femmes qui ont pratiqué le patinage dans leur jeunesse et d'autres qui n'ont commencé le sport qu'à l'âge adulte. Avec leur programme "Better Together", elles prévoient cette année de participer à 5 ou 6 compétitions.


Image

Pour les présenter, rencontre avec Anna Vidal, la capitaine de JääLeidit. À 41 ans, elle effectue sa 8ème saison avec l'équipe.

"J'ai commencé ma carrière de patinage par hasard. Je suis allée dans un centre sportif à Helsinki pour rencontrer mon mari, qui fait de l'escalade en salle. En l'attendant, je suis allée voir ce qui se passait sur la patinoire en bas. J'ai toujours aimé regarder le patinage artistique et j'aime les belles performances, mais j'ai vu là quelque chose d'encore mieux: des patineurs adultes débutants pratiquer des "moves". Je ne savais pas que les adultes pouvaient commencer le patinage artistique à partir de zéro. J'ai immédiatement voulu les rejoindre," dit-elle.

Une deuxième famille
Anna pratiquait le hockey sur glace dans la 1re division féminine quand elle était plus jeune, la glace lui était donc familière. "J'ai immédiatement contacté le club et j'ai pu aller m'entraîner la semaine suivante. J'étais très motivée et vraiment envie de m'impliquer", se souvient-elle.

"L'équipe est devenue comme une deuxième famille pour moi, avec laquelle je peux partager les joies et les peines de la vie quotidienne. Quoi qu'il arrive, mes coéquipiers sont là et me soutiennent. L'amitié s'étend bien au-delà de la glace. Le patinage aujourd'hui est une grande partie de moi, et je ne pourrais plus imaginer ma vie sans cela."


Image
À 11 ans, la fille d'Anna Vidal, Emilia, patine aussi en synchro avec les MiniMints de HTK, une équipe juvénile.

L'équipe JääLeidit est originaire d'Helsinki, en Finlande, et fait partie du Helsingin Taitoluisteluklubi (le même club que les Helsinki Rockettes et l'équipe des champions du monde juniors en titre, le Team Fintastic).

En Finlande, les patinoires sont actuellement ouvertes et les équipes de synchro peuvent s'entraîner normalement. "Nous devons utiliser des masques uniquement lorsque nous ne sommes pas sur la glace. Pendant les compétitions, les patineurs diovent suivre des règles strictes. "Nous ne pouvons aller à la patinoire que pour notre performance, et nous devons partir immédiatement après. Dans certaines compétitions, nous attendons nos résultats et d'éventuelles médailles avec les capitaines et notre entraîneur. Dans d'autres événements, ils les envoient chez nous par la poste."

"Mais nous sommes quand même heureux d'avoir des compétitions! Bien sûr, nous avons peur que les patinoires soient à nouveau fermées. Nous pratiquerons normalement le plus longtemps possible et essayons de ne pas trop nous inquiéter."

Anna explique qu'à l'heure actuelle en Finlande, il y a plus de 200 infections par jour (la population finlandaise est d'environ 5,5 M). Les Finlandais doivent utiliser des masques dans les patinoires (ils peuvent les enlever uniquement sur la glace). Les masques sont également obligatoires dans les transports en commun, dans les magasins et dans d'autres lieux publics fermés. La plupart des Finlandais travaillent à distance depuis chez eux.

Voyager en équipe pour créer de merveilleux souvenirs
JääLeidit participe à des compétitions internationales à l'étranger tous les deux ans. "Cette saison aurait dû être l'année où nous devions voyager, mais à cause de la Covid-19, nous ne sommes pas en mesure de le faire. Nous espérons que l'année prochaine nous pourrons envisager cela", s'enthousiasme Anna.

Au cours des saisons précédentes, l'équipe adulte s'est rendue à la Mozart Cup en Autriche et au Skate Berlin Adults en Allemagne. "Des voyages assez formidables tous les deux. La compétition de Berlin, en particulier, était spéciale. Nous nous étions bien améliorés en équipe et nous avons gagné la compétition. S'en est suivi une belle fête! Nous nous sommes également liés d'amitié avec des patineurs adultes autrichiens de l'équipe Lemon Ice."


Image
La prochaine compétition pour Anna Vidal et son équipe sera les 1ères qualifications nationales le samedi 21.11. à Jyväskylä, Finlande. (Crédits: S.J. Photos - 2020)

Pendant le confinement en Finlande, Anna et ses coéquipières ont attendu de pied ferme la réouverture des patinoires pour enfin pouvoir remettre les patins. "Nous avons appris à rester en contact via Zoom ou Teams. Certaines d'entre nous se sont aussi mis au patin à roulettes, et moi aussi d'ailleurs. J'avais juste besoin de glisser. Mais comme le dit le thème de notre programme cette année, nous sommes mieux entourés! Et rien ne vaut la sensation de patiner et de réussir ensemble."

Le programme de JääLeidit est prêt depuis quelques semaines maintenant, et l'équipe a eu sa première compétition le week-end passé à Kerava, remportant l'épreuve de samedi. "Nous avons beaucoup évolué ensemble et nous nous sommes améliorés au fil des années. L’esprit d’équipe et la motivation sont très élevés. Nous avons du plaisir ensemble et nous voulons toujours apprendre plus et continuer à progresser", déclare Anna.


Si vous 💙 Jura Synchro, soutenez-nous en laissant un pourboire 😉!

Soutenez Jura Synchro sur Tipeee
Chaque année, des équipes adultes comme JääLeidit participent à trois compétitions nationales et aux championnats régionaux de la région d'Helsinki.

"Cette année, nous souhaitons participer à au moins une autre compétition si possible. Un événement en décembre à Turku a déjà été annulé à cause de la Covid-19, et certains clubs ont dit qu'ils n'enverront pas leurs équipes à des compétitions en dehors de la zone où ils vivent. Croisons les doigts donc pour que nous puissions concourir!"

"Je ne suis pas surprise que beaucoup d'adultes ont envie de faire partie de cette grande famille"
Il y a beaucoup d'équipes adultes en Finlande. Une trentaine à travers le pays et même trois équipes entièrement masculines! Il y a aussi la catégorie Masters (ISU Adults) qui regroupe tous les anciens meilleurs patineurs synchro du pays. Cette division compte désormais dix équipes en Finlande, dont l'équipe Best Before, évoluant dans le même club que JääLeidit. "La plupart des membres de Best Before sont d'anciens patineurs des Helsinki Rockettes. Notre coach fait également partie de l'équipe", poursuit-elle.

"Si la Finlande a autant de patinoires, c'est probablement parce que le hockey sur glace est très important dans notre pays et il y a donc de nombreuses possibilités d'heures de glace. Le patinage est également inclu dans le programme scolaire durant l'hiver. Certains adultes ont aussi découvert le patinage synchronisé au travers de leurs enfants. Le patinage synchronisé c'est juste la plus belle chose que tu puisses faire. Je ne suis pas surprise que beaucoup d'adultes ont envie de faire partie de cette grande famille de patinage. Tout le monde peut commencer à patiner à n'importe quel moment. Vous avez ainsi une deuxième famille et elle vous motive à vous entraîner régulièrement. "


Image
Le nouveau programme de l'équipe JääLeidit "Better Together". (Crédits: Sari Niskanen - 2020)

L'un des avantages de la division adulte est qu'il existe de nombreux niveaux différents. Cela signifie que les patineurs peuvent commencer presque à partir de zéro et acquérir des compétences au fur et à mesure. L'ambiance est également très conviviale entre les équipes. "Nous aimons considérer les autres équipes adultes comme des sœurs et des frères, et nous apprécions s'encourager les uns les autres", dit Anna.

Parlant des difficultés, Anna explique que les équipes "doivent faire partie des 12 meilleures équipes nationales pour pouvoir participer à la compétition finale, sinon la saison est écourtée. Cette année, il y a une sorte de compétition finale de type argent, ce qui est génial car cela progresse!"

La distance peut également être une difficulté pour certaines parties de la Finlande. Parfois, les formations d'adultes deviennent si petites qu'il est difficile de maintenir les entraînements, et les patineurs peuvent avoir besoin de trouver une autre équipe pour continuer à patiner. Et selon Anna, il y a aussi des "heureuses difficultés" chez les adultes... les baby-boomers car "on ne sait jamais laquelle d'entre fera le prochain bébé"!