#Synchro

Bâtir une équipe solide dès le tout début de la saison


Image

Les patineuses du Team Fusion et leurs petites sœurs sont désormais prêtes à retourner sur la glace. (Crédits : RuPho - 2020)

Le 13 mars dernier, l'Espagne déclarait l'état d'alerte nationale en raison de l'augmentation des cas de Covid-19. Cette situation a duré plus de trois mois, forçant la population à rester confinée chez elle et rendant les patineurs incapables de retourner sur la glace pour pratiquer le sport qu'ils aiment.


L'Espagne a recensé plus de 270'000 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie. Heureusement, la situation s'est aujourd'hui améliorée et le pays a pu retrouver une "nouvelle normalité", permettant à ses frontières et à ses entreprises de rouvrir, aux gens de se retrouver en petits rassemblements et aux pratiques sportives de reprendre.

ADV picture
Cinq mois sans glace
Après des mois d'attente, le Team Mirum (junior) et le Team Fusion (senior) détiennent enfin une date pour leur retour sur la glace. Les deux équipes ISU pourront à nouveau retrouver les joies de la glisse dès le 10 août, soit cinq mois après leur dernier entraînement ensemble sur la glace.

Les membres des équipes devront porter des masques pendant les entraînements, conformément à l'ordre donné par le gouvernement de se couvrir le visage dans les espaces publics. De plus, les patineurs devront respecter la distanciation sociale et toutes les pratiques hors glace se feront à l'extérieur.

Dans le cas où un athlète de l'une ou l'autre équipe est testé positif au Covid-19, tous les patineurs synchro et entraîneurs devraient alors se mettre en quarantaine durant deux semaines.


Image

Malgré le confinement, les patineurs et les entraîneurs ont trouvé des moyens de rester connectés et motivés. Après la fermeture de leur patinoire, les équipes espagnoles se sont rencontrées quotidiennement via Zoom.

"Notre entraîneur nous a préparé un calendrier avec des activités à suivre en dehors des entraînements que nous avions, cela nous permettait d'être constamment connectés", a souligné Maria Mesas (capitaine du Team Fusion). "De plus, nous avions l'habitude de la rencontrer [notre entraîneur] trois jours par semaine pour qu'elle puisse vérifier nos pratiques et nous enseigner correctement les nouveaux exercices. Nous avons également continué nos cours de ballet une fois par semaine."

"Construire une équipe solide et cohérente"
Comme beaucoup d'autres équipes, cette saison sera un peu différente pour les équipes espagnoles. Par exemple, elles n'ont pas pu organiser leurs entraînements à l'essai sur la glace et ont donc dû recruter de nouveaux patineurs avec des auditions en ligne. Malgré les circonstances inhabituelles, les patineurs tirent le meilleur parti de la situation.

"Chaque saison est différente, de nouveaux patineurs arrivent, d'autres partent ... Cependant, nous essayons toujours de poursuivre ce qui a bien fonctionné la saison précédente", a déclaré la capitaine du Team Fusion. "Pendant la pandémie, nous avons eu par exemple une activité qui consistait à noter personnellement ce que nous avions trouvé de positif et de négatif durant la saison écoulée. Par conséquent, nous allons suivre et répéter les aspects positifs afin de bâtir une équipe forte et cohérente dès le tout début de la saison."


Image

En ce moment, les membres des équipes sont en pause estivale mais attendent avec impatience le début de la nouvelle saison.

"Bien que nous soyons en vacances, nous essayons individuellement de garder la forme que nous avons maintenue et améliorée pendant la pandémie afin de pouvoir arriver sur la glace dans les meilleures conditions physiques possibles", a ajouté la capitaine du Team Fusion.

"Nous souhaitons adresser à toutes les équipes nos meilleurs vœux et leur souhaitons le meilleur pour cette nouvelle saison."